La semaine est passée si vite que je n'ai pas eu le temps de passer sur mon blog, mais j'ai quand même cuisiné
Alors, voilà aperçu en images .

 

La brioche de Anne papilles (merci d'avoir levé mes doutes aussi rapidement)

J'ai eu un doute sur les proportions, j'ai vite mis un mail à Anne qui me répondait dans le quart d'heure, c'est vraiment très gentil de ta part.
Cette recette est extraordinaire, la  pâte à si bien levé que j'ai fait pu  faire une grosse brioche à tête et  5 petites !
N'étant pas une pyrex girl bien que mon blog soit "un blog de qualité" (suivez le logo) j'ai utilisé mon moule Téfal que je n'ai même pas eu besoin de le beurrer et toc :-)  !!                                                            
 

IMG_5559


IMG_5562









En cette saison, les bambous poussent très rapidement; les laotiens de Cacao, en portent au marché pour les faire découvrir à nos palais  peu habitués. Vous les connaissez en boites sous le nom de pousses de bambou, je crois. Frais c'est très différent entexture et saveur.
Le produit se présente sous la forme d'un cône  blanc ivoire débarrassé se sa peau verte (je n'avais pas d'appareil photo au marché) .
L'agricultrice qui me fait découvrir souvent tous ces légumes, qu'elle a adapté au sol et climat guyanais, en proposait sous plusieurs formes :
-  entier
- râpé cru, comme celui que j'ai pris et que vous voyez sur les photos
- râpé cuit
- râpé et préparé au vinaigre (comme des cornichons)

IMG_5597

IMG_5600















Cru, c'est frais, croquant et un peu amer.

J'ai fait cuire, comme elle me l'a indiqué, 15 minutes à la vapeur; c'est devenu tendre , plus du tout amer et même un peu sucré.
L'odeur de cuisson  pouvait faire croire à de la pâtisserie cuisant au four !!
Une fois cuit, on mange le bambou  avec une vinaigrette, ou sauté au wok avec de la sauce soja .
Voilà, après cuisson, même la couleur a changé. Le blanc ivoire est devenu rosé. C'est très bon et bourré de vitamines. Rien de comparable comme gout et texture dans nos légumes traditionnels.

IMG_5602

En ce moment, c'est aussi la grande saison des avocats.
Les arbres sont chargés de ces gros fruits d'un vert sombre. Ils ont une forme de poire et leur chair est jaune comme du beurre. Le noyau est petit et presque blanc.
En Amérique du sud, contrairement au Méxique qui les consomme salés, on a l'habitude de les traiter en fruits.
La pulpe d'un avocat dans un blender, quelques cuillères à café de sucre, on complète avec du lait, un centimètre de gingembre et voici un verre de boisson fraîche et pleine de vitamines.

J'ai eu envie de faire une crème. C'est rapide et le résultat est onctueux, savoureux, gourmand. Mmmmmm....enfin d'une douceur incroyable et la couleur, regardez moi ça !

IMG_5607   






 

IMG_5614  IMG_5609 IMG_5607


J'ai reçu il a quelques jours une boîte de sirop d'érable en provenance du Canada, merci encore Diane, tu n'imagines pas ma joie.
Il faut vous dire que ce sirop a mis 3 mois pour arriver, après avoir fait 2 transatlantiques.

IMG_5612    IMG_5611   

Pour 4 verrines :

1 gros avocat, 2 cuillères à soupe de véritable sucre d''érable, (ou de sucre de canne ou de palme) 3 cuillères à soupe de mascarpone, 2 3 cuillères de rhum vieux.

Couper l'avocat en deux, enlever le noyau et retirer la chair à l'aide d'une cuillère à soupe (il doit être souple et mûr) mettre dans le bol du robotAjouter le sirop d'érable ou le sucre et mixer, ajouter une à une les cuillères de mascarpone et le rhum.
Comme tous les ingrédients étaient froids, j'ai servi aussitôt. J'ai quand même pensé à vous et j'ai vite fait des photos avant que ça se réchauffe !!!!


Les petites grenouilles s'amusent sur les murs de la terrasse, regardez comme celle ci est mignonne   

                                            IMG_5506