Nous avons beau habiter "en ville" nous sommes près de la plage et de la forêt, la nature est omniprésente les animaux aussi.
Je vous ai déjà parlé de la pousse des arbres et arbustes, des nombreux oiseaux qui habitent les arbres fruitiers,  je n'avais encore jamais vu  de singes !
Il arrive de les voir faire leurs acrobaties sur les fils électriques sur la route de Montabo, près du chinois, mais ce matin il y en avait 2 dans notre jardin !
Je comprends mieux le raffut que faisaient nos chats dans la cuisine dès 5 heures du matin, eux qui sont interdits de sorties nocturnes.

Il s’agit de capucins appelés aussi saïmiris.

photos_priv_es_060

Nous ne les avions vus que sur la route de Cacao ou aux Iles du Salut, mais là j’avoue être très surprise et ravie de leur présence.

Voici une photo de près, ils ne sont pas du tout farouches et grignottent le pain que nous lui avions donné  (photo prise aux îles du salut par notre fils)

photos_priv_es_074

 




Ces petits singes servent  aux chercheurs de l'institut Pasteur pour leurs recherches de vaccins contre le paludisme (non, non, ne criez pas, c'est sans danger pour eux!)

 
Nous avons la chance de pouvoir observer ces capucins, mais aussi des singes atèle (Kwata) et des tamarins, singes farceurs aux bouts de pattes orangées.


J’ai souvent lu dans les livres de recettes créoles que l’ananas au vin est un dessert souvent servi sur les tables de fêtes.

J’ai eu envie d’y goûter et j’en suis très contente, c’est frais, épicé et permet de terminer agréablement un repas ensoleillé


IMG_5490

IMG_5490.JPG

J'ai utilisé un vin rouge du nouveau monde (Gato negro) après avoir longuement hésité avec un rosé (Costières de Nîmes), hésitation que peu de temps après, Diane a levé en proposant sa soupe de fraise au vin rosé.

Prenez un gros ananas mûr à point, 250 ml de vin (rouge ou rosé) des épices de votre choix (cannelle, cardamome, vanille, clous de girofle etc.…)  

Faites chauffer sans bouillir le vin avec le mélange d’épices, laisser infuser jusqu’au refroidissement.


Pendant ce temps, éplucher et débiter l’ananas en cubes ou tranches, le recouvrir du vin épicés et mettre au frais au moins 24 heures, servez bien frais.    

Pour faire entrer un peu de chaleur sous votre ciel gris métropolitain cliquez sur ce lien et ecoutez !