28 novembre 2006

Ami gourmand, puisque tu pars....

Tu as cessé le combat dimanche matin à l'heure des croissants au beurre, remarque, tu as toujours été matinal... Ce matin, nous ne sommes pas là pour t'accompagner dans cette dernière traversée de la ville, mais je sais que tu seras très entouré par tes copains des premiers jours et tous ceux que tu as rassemblé dans ta longue vie d'amitié, de convivialité et de générosité.       Mais, Dieu, que tu vas nous manquer. Plus jamais tes paroles et ta présence rassurante, plus de café en terrasse, plus de brioche... [Lire la suite]
Posté par brigitteguyane à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]