Quand nous en serons au temps des cerises
Et gai rossignol et merle moqueur
Seront tous en fête
Les belles auront la folie en tête
Et les amoureux du soleil au cœur
Quand nous chanterons le temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur

Mais il est bien court le temps des cerises........

Cette belle chanson de Jean baptiste Clément écrite en 1867 me ramène inmanquablement à mon enfance, aux cerisiers du jardin de mes grands parents et  au clafoutis qui terminaient nos repas d'été.

Alors là, je vous devine pensant : la pauvre, ça y est elle devient folle!!!;

mais non, attendez, ne partez pas...... regardez moi ça, n'est ce pas

vitamine_C_049

qu'on se croirait, par un beau mois de juin quelque part dans un verger ensoleillé non ???

mais, oui vous avez raison, je divague.....  cet arbuste (juste un arbrisseau) est couvert de belles cerises pays péi.

Malpighia glabra, l'acérolier, est également appelé cerisier des Antilles, cerisier-pays ou encore cerisier de la Barbade. C'est un arbre originaire du Yucatan, qui s'est répandu en Amérique Centrale et dans le nord de l'Amérique du Sud, au Mexique et dans les Antilles. 

Il peut atteindre jusqu'à 6 m de hauteur, mais prend généralement le port d'un buisson de taille plus modeste. Les fleurs sont de couleur blanche, rouge ou plus communément rose, vitamine_C_051

et laissent place à des fruits comestibles écarlates riches en vitamine C, les acéroles. (http://tous-les-fruits.com/fruit-452.html)

J'aime son jus que je fais juste en "centrifugeant" les baies un peu de sucre et voilà. (Tu vois, Dorian, j'avais raison de poser toutes mes questions à la gentille hôtesse de démonstation)

Mais c'est surtout cette envie d'enfance et de clafoutis qui me tarodait, alors voilà , notre dessert de hier soir

vitamine_C_044 

Clafoutis cerises acérola et 2 farines

J'ai ramené de la farine de châtaignes d'une épicerie corse non loin du passage du Havre ( Help Jane ! where was it ?) et tant qu'à faire d'innover j'ai fait un mélange de farine de blé et de châtaignes

3 (petits) oeufs, 2 dl de lait, 100gr de sucre (130g  je craignais l'acidité), 60 gr de farine de blé et 60 gr de farine de châtaignes, 1 c à café d'huile d'Argan (2 arbrisseaux rares donnant des produits rares ne pouvaient que s'associer) 500 gr de cerises acérola, 1 c à soupe de sucre vanillé maison.

Battre les oeufs avec le sucre et le sucre vanillé. Ajouter le mélange des 2 farines, touiller en évitant les grumeaux, ajouter l'huile d'Argan (ou d'olive ou neutre ou du beurre comme vous aimez)

Verser le lait froid et touiller encore. Enfournez dans un moule beurré ou non s'il est en silicone. Cuire à four chaud 30 minutes en surveillant si votre four est capricieux comme le mien.

Nous avons trouvé que cuites, les acérolas étaient bien moins acides (oui Nelly, tu peux tester) il y a bien 3 pépins dans chaque fruit (l'assiettes est encore bien pleine à la fin !!)

l'association avec la farine de châtaignes et d'huile d'Argan est une réussite pour nos papilles.

    

                         vitamine_C_052   

Et puis youpiiiiiii ! la pluie est revenue, timidement mais elle a emporté quelques degrés :-) bientôt les soupes ???    

Patrick, l'homme de la mer mais aussi citadin, m'indique que l'épicerie de produits corses à Paris est :

U SPUNTINU  21 rue des Mathurins 75009 Paris